Warning: file_get_contents(/proc/loadavg): failed to open stream: Permission denied in /web/jeuxdepied/www/config/ecran_securite.php on line 379
Jeux de Pied, le site de One Eye Pied
Logo Businux

1.6> Animation et BD (2/3)

Amalgame.

Mais pourquoi cet amalgame entre bande dessinée et cinéma d’animation ?

D’abord par apparenté graphique. Le style des personnages et des décors est proche, simplifié. Malgré les tentatives de réalisme nous avons visiblement toujours affaire à du dessin. Ensuite, d’un point de vue culturel la plupart des réalisateurs d’animation ont eu un travail parallèle dans la bande dessinée. Il en fut ainsi de Walt Disney [1], Winsor Mc Cay [2], Osamu Tezuka [3], Hayao Miyasaki [4], et de bien d’autres. Même si ces passages d’un médium à l’autre sont parfois anecdotiques, l’influence de Disney, à la fois sur l’animation et sur la bande dessinée, est telle que le lien s’est fait de façon naturelle en Europe et aux États-Unis. Au Japon l’influence de Disney est plus centrée sur la bande dessinée par le biais de Tezuka, inventeur du manga moderne et fan de Disney (d’où les grands yeux !), qui a ensuite influencé toute l’animation de son archipel natal.
Ces considérations graphiques créent un rapport qui pourrait paraître absurde entre bande dessinée et animation. Cela correspondrait à comparer le cinéma au roman photo, ce qui est choquant pour beaucoup de puriste. Mais la correspondance est tout aussi valide. Le fait est que le roman photo est souvent associé aux histoires à l’eau de rose, d’où le dénigrement du genre. Mais pourquoi pas un roman-photo d’auteur ? On ne peut pas juger une technique exclusivement sur les thématiques qu’elle explore le plus couramment !

Nous travaillons sur les techniques narratives de la bande dessinée et du cinéma. Ces considérations sont donc invalidées par le fait que nous ne nous intéresserons pas au genre. On peut donc envisager de façon égale le cinéma (et tout autre produit filmé) et l’animation, ainsi que le roman-photo et la bande dessinée.

Article suivant


[1Bande dessinée : les comics Mickey ; Film : « Steamboat Willie » (1922).

[2Bande dessinée : « Little Nemo in Slumberland » (hebdomadaire de 1905 à 1926) ; Film : « Gertie the dinosaur » (1914).

[3Bande dessinée : « Blackjack » ; Série : « Le roi Léo » (« Jangaru Taitei Reo », 1984).

[4Bande dessinée : « Kaze no tani no Naushika » ; Film : « Princesse Mononoké » (« Mononoke Hime, 1997).

Commentaires